Mariko TSURUTA


動物・テディベア作家。フランス好き。時々、パリの街角動物の撮影と研究。

1962年1月5日熊本県生まれ。山羊座O型。東京在住。小さい時から観たり聴いたり描いたり創ったりが好きだった。専攻は美学美術史。学芸員の資格をとるも、卒業後は地元の放送局でキャスターを3年半務める。このマスコミでの経験と家族の存在が、私の"もの作り"の原動力。

喜ぶ顔は創作の母。私のベアを手にしたある少女の笑顔が忘れられなくて、1995年から本格的にベアを作り始める。

作品は全て1点もの。素材との一期一会を大切にし、いろんなタイプの作品をつくっている。デビュー以来、素材の一部に土佐紬(幻の紬と言われている)を使用。手によく馴染み、深い味わいが感じられるところが気に入っている。2012年8月より、熊本県キャラクターくまモン(熊本県くまモン#5685)を制作販売。

2002年「TEDDY BEAR TOTAL The Golden George(ドイツ)」ミニベア、アニマル部門W受賞。その他、多数受賞歴有。受賞作品は
コチラ

作品は日本とパリで販売。海外では、イギリスのテディベア・オブ・ ウィットニーメリーソート社、ディズニーともコラボレーションの実績がある。2012年、イル・ド・フランス地域圏手工業者・職人組合が主催する「カルーゼル技術工芸・創作見本市2012」(ル・カルーゼル・デュ・ルーヴルにて開 催)に初出展。2003年より、日本とパリで不定期に手作 り教室を開講、年末の干支教室は恒例になっている。2015年、フィギアの殿堂 海洋堂主催の第4回四万十川カッパ造形大賞で審査員特別賞「ちばてつや賞」を受賞。枠にとらわれな自由な創作活動を楽しんでいる。

制作の他には、2005年から、ジャパンテディベアの会報誌でフランスのクマについてのコラムを連載(2008年、休刊)。 2010年7月14日、熊本日仏協会パリ祭にて、初講演会。2012年、フランス語とフランス語圏文化に関する月刊誌 『ふらんす8月号』の巻頭ページにエッセイを寄稿。現在、パリの街を歩いて歩いて、街角動物を撮影研究中。

著書に、『鶴田眞利子とクマたちのフランスそぞろ旅』(2007年 マリア書房)、『パリの街角動物』(2017年)がある。2015年からパリの街角動物のカレンダーを制作販売している。

地雷廃絶と被害者支援の会・熊本に微力ながら協力している

屋号は、フランス語でcoquin coquine bear。「いたずらっ子」という意。コキャン・コキンヌと発音(略してココベア)。他に、coco animaux(ココアニモー)、marie nounours(マリヌヌ)、 maricoron(マリコロン)、作品によって使い分けている。


Créatrice d’animaux et d’ours en peluche. Amoureuse de la France. Photographe et enquêtrice-chercheuse (autoproclamée) en objets de forme animale des rues de Paris.

Née le 5 janvier 1962 dans la préfecture de Kumamoto (Japon). Du signe du capricorne et du groupe sanguin O, réside actuellement à Edogawa, Tokyo. Depuis toute petite, j’ai toujours adoré observer, écouter, dessiner et créer. Ma spécialité à l’université était l’histoire de l’art et de l’esthétisme. Après avoir obtenu mon diplôme de conservatrice, j’ai travaillé pendant 3 ans et demi comme présentatrice pour une chaîne de télévision japonaise locale. Cette expérience dans le monde des média et la présence de ma famille m’apportent l’énergie de créer.

Mes créations naissent du sourire des gens. C’est en 1995 que je me suis véritablement lancée dans la création d’ours en peluche car je n’avais pu oublier le sourire d’une petite fille qui serrait un de mes ours. Elle nous a malheureusement quittés à l’âge de 7 ans, mais son sourire et sa présence m’ont marquée profondément et sont le point de départ de ma carrière. À travers mes créations, je serais heureuse de pouvoir permettre aux autres de se souvenir des « choses précieuses qu’ils commençaient à oublier. » 

Toutes mes œuvres sont uniques. Les matériaux que j’utilise (qui sont souvent des objets anciens français qui me plaisent) sont le résultat de rencontres inoubliables me permettant de réaliser toutes sortes d’œuvres. Depuis le début de ma carrière, j’utilise du « Tosa-Tsumugi » (pongé de Tosa) pour une partie des matériaux de mes œuvres. Le mot « Tsumugi » (pongé) dans le cas de Tosa désigne du coton. J’apprécie son contact qui gagne en douceur au fil du temps. Depuis août 2012, je commercialise des mascottes de la Préfecture de Kumamoto « Kumamon » sous la marque « ぬいぐるみ(くまモンver) ».
* Je dispose d’une autorisation de la Préfecture de Kumamoto concernant la vente d’objets à l’effigie de Kumamon. (c) Prefecture de Kumamoto-Kumamon #5685. Malheureusement, je ne suis pas autorisée à commercialiser ces produits à l’étranger.

Récompenses :Obtention en 2002 du Prix « TEDDY BEAR TOTAL The Golden George (Allemagne) » dans la catégorie petits ours en peluche et animaux (une première pour le Japon). Nombreux prix lors de divers autres concours.

Produits en vente dans plusieurs magasins au Japon. Mes créations ont également été vendues à l’étranger, par Cooperstown Bears aux Etats-Unis et Teddy Bears of Witney en Angleterre. Collaborations avec le fabricant d’ours en peluche anglais Merrythought, la société Disney et organisation irrégulière d’événements en collaboration avec des artistes issus d’autres domaines de la création. En automne 2009, une exposition-vente de panneaux autour de mes poupées maricoron et des objets parisiens de forme animale a été organisée dans la boutique de souliers artisanaux « tamano paris » dans le 3ème arrondissement et a remporté un grand succès puisque toutes les œuvres ont été vendues. En 2012, première exposition dans la cadre du Carrousel des métiers d'art et de création 2012 organisé au Carrousel du Louvre à Paris par la Chambre de métiers et de l'artisanat d'Ile-de-France. Depuis 2003, organisation irrégulière d’ateliers de création artisanale au Japon et à Paris. Tenue chaque fin d’année d’un atelier sur le thème de l’animal du calendrier chinois pour la nouvelle année.

En plus de mes activités de création, je me suis chargée à partir de 2005 d’une rubrique sur les ours en peluche français dans le fanzine Japan Teddy Bear (fin de parution en 2008). Récemment, j’adore me promener dans Paris et photographier des objets en forme d’animaux pour ensuite les étudier. J’ai pu donner pour la 1ère fois une conférence pour la Société Franco-Japonaise de Kumamoto à l’occasion de sa fête du 14 juillet 2010. En 2012, le magazine mensuel sur la langue et la culture françaises « France » (le plus vieux magazine éducatif japonais) a publié dans ses premières pages mon essai intitulé « Sur la France et moi ».

Présentée dans « Une foule d’ours en peluche » de la populaire collection « Hitomi » parue aux éditions Maria-Shobô, un éditeur traditionnel de Kyoto. En 2007, première publication dans la même collection de « Le coin des nounours, des ours français dans un coin du cœur » sur le thème des flâneries de Mariko TSURUTA et des ours en peluche.

Je participe à une association luttant pour l'abolition des mines antipersonnel. Je lui fais don d'une partie de mes ventes.

Mon nom de marque est « coquin coquine bear ». (Abrégé coco bear). J’utilise également en fonction de mes créations les marques coco animaux, marie nounours ou maricoron.

I was born in 1962 Kumamoto. I always loved to see, listen, draw and make things. Happy faces make me create things; I still cannot forget about the happy face of the little girl, who had my original teddy bears, and I started making teddy bears seriously in 1995. I hope to keep my sensitivity, create bears that comfort me, and also comfort bears. I use Tosa Tsumugi(pongee) for part of my bears. Usually Tsumugi is made of silk, but Tosa Tsumugi is cotton. I lile its casual and substantial touch. They go along with mohair, and the bear looks like a person. The brand name, "Coquin Coquine", means naughty kids in French. I am very excited to see what kind of kids will born ! I would like to make teddy bears that will be loved for a long time.